Pour combien dois-je m’assurer pour être bien protégé?

26 août 2019
Au moment de prendre une assurance habitation, vous vous demandez quel montant elle devrait couvrir ? Voici cinq conseils pour vous aider à déterminer un montant de couverture convenable et, par la suite, à choisir la police d’assurance la mieux adaptée à votre situation.

Faites l’inventaire de vos biens

Que vous soyez propriétaire, copropriétaire ou locataire, vous méritez une assurance habitation qui couvre l’ensemble de vos biens. Or le montant de votre assurance dépend largement de la valeur de ce que vous possédez. Par conséquent, vous devez faire l’inventaire de vos biens.

Faites une liste exhaustive de toutes vos possessions. L’exercice semble fastidieux à première vue – ah, ce qu’on peut accumuler de choses avec le temps! Mais, en cas de sinistre, vous vous féliciterez de l’avoir fait. Heureusement, les téléphones intelligents regorgent d’applications mobiles qui vous facilitent la tâche. Pour vous aider, vous pouvez également utiliser le formulaire électronique disponible sur le site du Bureau d’assurance du Canada.

Assurez-vous de conserver votre inventaire dans un endroit sécuritaire autre que votre demeure, car vous ne voulez certainement pas le perdre en même temps que vos biens! Des lieux comme votre bureau ou votre banque sont de bonnes options. Enregistrer une copie numérique dans l’infonuagique, dans un service d’hébergement tel que iCloud, Disque Google, OneDrive ou Dropbox, vous permettra d’y accéder facilement.

Mettez régulièrement à jour votre inventaire puisqu’il serait assez surprenant qu’à partir d’aujourd’hui, vous cessiez d’acheter des biens… Spa, téléviseur, ordinateurs, mobilier : faites en sorte qu’à tout moment, l’inventaire reflète bien le contenu de votre résidence.

Estimez la valeur de votre maison

L’autre élément le plus important pour déterminer le montant de votre assurance est bien sûr la valeur de votre maison. Mais attention! Ce qui compte ici n’est ni le prix que vous avez payé pour votre résidence, ni son évaluation municipale, ni sa valeur sur le marché : c’est celle des coûts pour la reconstruire si elle était totalement détruite en date d’aujourd’hui.

Pour déterminer ces coûts, considérez les matériaux utilisés, l’âge, les dimensions ainsi que le nombre de pièces (cette dernière information pourra être précisée avec votre courtier d’assurance). N’oubliez pas d’inclure l’ensemble des rénovations que vous avez effectuées au fil des années. Vous ne voulez pas perdre à jamais le temps et l’argent (et l’énergie!) que vous avez mis à rénover votre sous-sol.

Choisissez le type de valeur de remplacement

Autre question à vous poser pour établir correctement le montant assuré : voulez-vous que les biens détruits soient remplacés par du « tout nouveau tout beau » ou seulement à leur valeur le jour du sinistre? Si vous préférez la première option, prenez une indemnisation du type « valeur à neuf ». Si vous préférez la deuxième option, achetez plutôt une indemnisation de type « valeur au jour du sinistre ». La seconde étant moins dispendieuse que la première, discutez-en avec votre courtier afin de faire un choix éclairé.

Les éléments ci-dessus peuvent vous aider à établir le montant que votre assurance habitation devrait couvrir. Mais deux autres décisions importantes influenceront votre prime d’assurance : le type de contrat et le montant de la franchise.

Assurance habitation

Une soumission rapide pour votre assurance habitation, ça vous dit?

Rien de plus simple avec notre formulaire de soumission en ligne!

Choisissez votre le type de contrat et, au besoin, demandez des protections supplémentaires

Vous aurez le choix entre ces deux types de contrat d’assurance habitation :

  • de type « Risques spécifiés » (couverture restreinte, moins chère) ou
  • de type « Tous risques » (couverture élargie, plus chère)?

Aussi, voulez-vous une protection de base ou souhaitez-vous y ajouter des protections supplémentaires (appelées « avenants »)? Alors qu’une protection de base couvre généralement les dommages causés par les incendies, les vols, les vents forts et certains dégâts d’eau, d’autres dommages requièrent des avenants. C’est notamment le cas pour les refoulements d’égouts et les tremblements de terre.

Fixez le montant de franchise qui vous convient

Finalement, la prime de votre assurance habitation dépendra aussi de la franchise (ou déductible), c’est-à-dire la somme que vous acceptez de débourser en cas de sinistre, avant d’être indemnisé par l’assurance. Cette somme se situe généralement entre 300$ et 1000$.

 

Tout ceci vous donne le tournis? Ne vous inquiétez pas : nos courtiers sont là pour vous aider. Leur rôle est justement de vous guider vers la meilleure couverture qui soit selon vos besoins. Alors, respirez profondément… et appelez-nous

Si vous êtes davantage du type à naviguer sur le web qu’à téléphoner, pas de problème. Obtenez votre soumission d’assurance habitation en ligne.