Assurance Chantier | DPA Assurances

Assurance chantier : se protéger contre les risques de sinistres

chantier

Incendie, vandalisme, effondrement de structures : les risques de sinistres sont nombreux sur les chantiers de construction.

 

Avant de donner le premier coup de marteau, il importe que votre entreprise soit bien protégée contre ces fâcheux imprévus qui menacent la rentabilité des projets de construction en cours et en préparation. L’assurance chantier est là pour éviter qu’un contrat prometteur se transforme en cauchemar.

Cette assurance est de nature temporaire. Elle ne dure que le temps des travaux. Protégeant l’entrepreneur en construction contre les dommages matériels courants, elle ne couvre pas la responsabilité civile, qui nécessitera une protection additionnelle. En général, elle couvre les sinistres potentiels les plus courants pouvant survenir sur un chantier : vent, fuite ou infiltration d’eau, vol d’équipements ou de matériaux de construction, incendie accidentel ou criminel, vandalisme et effondrement.

Toutefois, la plupart des contrats d’assurance de chantier comportent des exclusions. Par exemple, certains dégâts imprévisibles causés par Dame Nature, tels que les tremblements de terre, sont exclus des contrats d’assurance chantier de base et pourraient nécessiter de souscrire à des garanties additionnelles.

D’autres avenants optionnels peuvent également couvrir les imprévus divers, tels que les bris d’équipement, les inondations, les retards dans l’échéancier susceptibles d’entraîner des pertes de revenus, et comporter des garanties étendues relatives à la construction écologique. 

Bien évaluer son environnement pour mieux se protéger

Comme les chantiers varient en taille, en nature et en durée, il faudra évaluer les risques et consulter votre courtier DPA Assurances pour obtenir une assurance personnalisée en fonction des particularités du projet. 

  • Pour mieux évaluer les risques ainsi que vos besoins, votre assureur pourrait vous demander de fournir des détails tels qu’un plan du chantier, un échéancier et autres détails sur le projet de construction ou de rénovation. Certains endroits étant plus à risque que d’autres, notamment en ce qui concerne le vandalisme, votre assureur tiendra également compte du secteur où le chantier est situé pour évaluer les risques, ce qui pourrait avoir une incidence sur le coût de l’assurance.

  • Dans le cas de projets d’ingénierie civile majeurs nécessitant une gestion de risques plus complexe, tels que la construction de ponts, des compagnies d’assurances spécialisées offrent des produits adaptés dont la couverture peut atteindre plusieurs millions de dollars.